Chapelle de la Rosière

Chapelle de La Rosière
Photo : Jean-Louis Pitteloud

La chapelle de La Rosière est dédiée à sainte Anne, mère de La Vierge Marie, fêtée le 26 juillet.

Dévotion à sainte Anne : les mères venaient en pèlerinage pour demander la naissance d’une fille. Les ex-voto expriment bien la reconnaissance des familles.

Construction : 1694 – 1697

Autel baroque avec tableau du XIXe siècle représentant sainte Anne et son enfant la Vierge Marie, au fronton, Marie-Madeleine. Le tableau original de l’autel du XVIIe siècle se trouve au fond à droite. Cette peinture et les ex-voto ont été sauvés de l’oubli par Mme M. Tornay, qui les a fait restaurer. Ils ont été replacés lors de la rénovation de 1991. Tous les ex-voto sont datés, les trois plus anciens, sont de 1696.

La statue de la Vierge et l’enfant, XVIIe siècle, a également été restaurée par un artisan de Vernayaz, A. Bochatay. Deux petites statues de bois polychrome, à droite, saint Nicolas, évêque de Myre, IVe siècle, patron de l’Hospice du Grand-Saint-Bernard, à gauche, saint Théodule, IVe siècle, premier évêque du Valais et patron de ce canton.

Restauration de 1991 : pose du dallage, d’un petit autel de granit, et des œuvres restaurées.

La Rosière
Photo : Jean-Louis Pitteloud

En 1994, on fête les 300 ans de la chapelle. Pose des vitraux de René Darbellay. Ils commémorent les étapes de la vie du Bienheureux Maurice Tornay, 1910-1949, martyr, enfant de La Rosière, béatifié le 16 mai 1993. Près de l’autel se trouve une reproduction de l’icône du Bienheureux. L’originale est à l’église d’Orsières.

À la même date, on place dans la niche extérieure une statue de sainte Anne avec son enfant la Vierge Marie. Cette œuvre, en granit, vient de la Bretagne (qui est placée sous le patronage de sainte Anne) et a été réalisée par l’artiste André Jouannic.